Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le fonds de la Cuve - 1870 Guerre franco-prussienne ou guerre de 1870 , oppose, du 19 juillet 1870 au 29 janvier 1871 , la France et les États allemands coalisés sous l’égide de la Prusse . Livres . Maquettes et dioramas . Sorties diverses . Photos

attaques

"" CA TOMBE COMME a GRAVELOTTE "" - 14 & 15 AOUT 2022 -

ALLIS CHALMERS
 "" CA TOMBE COMME a GRAVELOTTE "" - 14 & 15 AOUT 2022 -
"" CA TOMBE COMME a GRAVELOTTE "" - 14 & 15 AOUT 2022 -

Bonjour a toutes et tous . Un petit tour au musée de l'annexion a Gravelotte ou se déroulait dans le parc des reconstitutions historiques . Les compagnies "" Les Arquebusiers de l'Est et Die Dreissiger e.V. représentant des camps français et prussien tels que les armées les ont connus durant la guerre de 1870. En compagnie de Laurent , Sarah , Camille et mon épouse , nous nous y sommes rendus . Nous avons apercu Emmanuel et son copain de Verdun . En voici quelques photos

Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -

ALLIS CHALMERS
 Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -
Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -

Bonjour a toutes et tous . Je partage avec vous la peinture des figurines et le montage du diorama . Celui-ci m as été inspiré par le tableau d'Alphonse De NEUVILLE Peinture Humbrol pour les uniformes et Army Painter , Model Color pour les chairs Photos sur place

24 aout 1870

ALLIS CHALMERS
24 aout 1870
24 aout 1870

Accueil > Wassy > Histoire > Pont-Varin le 24 août 1870 Pont-Varin le 24 Août 1870 Revue d'information municipale 1978 Le 8 mai1870, les Français votent massivement pour la paix mais, dès le mo... L'incendie de l'Aubette dans la nuit du 24 Août 1870 Schweitzer, Emile. Illustrateur L'incendie du Gymnase protestant, dans la nuit du 24 Août 1870 Schweitzer, Emile. Illustrateur Par Mireille Biret et Monique Klipfel Après les défaites de Woerth-Froeschwiller, les armées allemandes marchent sur Strasbourg. Une foule hétéroclite faite des fuyards de Woerth-Froeschwiller...