Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le fonds de la Cuve - 1870 Guerre franco-prussienne ou guerre de 1870 , oppose, du 19 juillet 1870 au 29 janvier 1871 , la France et les États allemands coalisés sous l’égide de la Prusse . Livres . Maquettes et dioramas . Sorties diverses . Photos

mars-la-tour

Ambulances française et allemande

ALLIS CHALMERS
Ambulances française  et allemande
Ambulances française et allemande

Bonjour a toutes et tous Ambulances française (en haut) et allemande. On estime que les pertes humaines de la guerre de 1870-71 se sont élevées environ à 147 000 morts, 128 000 blessés et 100 000 malades pour l'Allemagne et ses alliés, 139 000 morts, 143 000 blessés et 320 000 malades pour la France. Trouvé sur le site : La guerre de 1870 en images et cartes postales anciennes. | Facebook que je remercie et n'hésitez pas a le consulter

Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -

ALLIS CHALMERS
Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -
Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -

Bonjour a toutes et tous Taille des murs dans du polystyrène extrudé , enduit , après séchage ,de rebouche trous mural Petit essai de couleurs comme sur le tableau avec quelques figurines

CRULAI en 1870

ALLIS CHALMERS
CRULAI en 1870
CRULAI en 1870

Bonjour a toutes et tous Un petit de pub pour les livres de Monsieur Patrick DAUVIN Il y a 150 ans les Prussiens étaient dans l'Orne…la guerre oubliée! Si vous souhaitez mieux connaître cet épisode de notre histoire locale trois brochures vous attendent à l'épicerie VIVECO de Crulai: - Crulay la guerre de 1870 "l'année terrible". - Les Francs-Tireurs de l'Iton (et de L'Aigle) - Carnet de route du Mobile de l'Orne Foulon Paul Eugène.

LA DERNIERE CLASSE

ALLIS CHALMERS
LA DERNIERE CLASSE
LA DERNIERE CLASSE

Bonjour a toutes et tous . Un petit poème d Alphonse DAUDET Franz est un petit garçon qui, comme tous les enfants de son âge fréquente l'école. Mais c'est une période tourmentée de l'histoire de France, pendant la guerre contre la Prusse (ancêtre de l'Allemagne) dans les années 1870-1871. Les Prussiens ont déjà envahi cette partie de la France proche de la frontière. Un matin, Franz raconte : Ce matin-là, j’étais très en retard pour aller à l’école, et j’avais grand-peur d’être grondé, d’autant que M. Hamel nous avait dit qu’il nous interrogerait sur les participes, et je n’en savais pas le premier...

Les soldats poggiolais de la guerre 1870-1871

ALLIS CHALMERS
Les soldats poggiolais de la guerre 1870-1871
Les soldats poggiolais de la guerre 1870-1871

Bonjour a toutes et tous . Ce blog parle beaucoup de ses soldats en 1870/1871 En voici plusieurs liens !! N hésitez pas a cliquez dessus !! merci La liste des 23 soldats poggiolais de 1870 publiée dans l'article précédent entraîne quelques observations sur leur situation et leurs actions pendant cette guerre franco-allemande. Les ... La guerre de 1870, qui eut lieu voici juste 150 ans, est maintenant bien oubliée mais les Poggiolais de l'époque la subirent fortement. Une vingtaine d'entre eux y participa sous l'uniforme. Toutes Pont-à-Mousson est une cité lorraine où pratiquement personne ne doit...

3 septembre 1870

ALLIS CHALMERS
3 septembre 1870
3 septembre 1870

« Sur cette petite presqu'île, après la bataille de Sedan, furent parquées et torturées nos malheureuses troupes. Plus de 80 000 hommes restèrent entassés là comme du bétail. Cette presqu'île est appelée depuis le Camp de la Misère ». 1870. Si vous voulez vous y rendre voici un lien : https://www.ardennes.com/glaire/la-presqu-ile-d-iges-le-camp-de-la-misere/tabid/3751/offreid/00bd5107-684a-4a47-9cea-930935dd9ea7

2 septembre 1870

ALLIS CHALMERS
2 septembre 1870
2 septembre 1870

Napoléon III est fait prisonnier à Sedan Le 2 septembre 1870, les Prussiens reçoivent la capitulation d'une armée française enfermée à Sedan, dans les Ardennes. Ils font 83 000 prisonniers y compris l'empereur des Français. Napoléon III envoie un simple télégramme à l'impératrice Eugénie : « Grand désastre, l’armée est défaite et captive, moi-même je suis prisonnier ». C'est la quatrième fois dans l'Histoire de France qu'un souverain est capturé sur un champ de bataille. Ce désastre signe l'échec de la guerre engagée à la légère par les Français six semaines plus tôt. Une guerre mal engagée Napoléon...

30 aout 1870

ALLIS CHALMERS
30 aout 1870
30 aout 1870

30 août 1870 - Bataille de Beaumont Le mardi 30 août 1870, la bataille de Beaumont (également appelé surprise de Beaumont ou encore bataille de Beaumont-Mouzon) oppose le 5e corps d'armée français du général de Failly, à l'armée de la Meuse du Prince royal de saxe (IVe corps d'armée Prussien et XIIe corps d'armée Saxon). Les Français, surpris dans leur campement Vers 7h00, le maréchal Mac-Mahon traverse Beaumont-en-Argonne, donne l'ordre à de Failly de marcher sur Mouzon pour y franchir la Meuse sous la protection du 12e corps. Mais les troupes sont épuisées et sans ravitaillement depuis trois...

23 aout 1870

ALLIS CHALMERS
23 aout 1870
23 aout 1870

STRASBOURG SOUS LES BOMBES Le 23 août au soir, après une dernière sommation de reddition de la ville, Von Werder ordonne le pilonnage massif de la ville par ses 28 batteries d’artillerie. « Il n’est pas possible de raconter les désastres que les innombrables projectiles lancés par l’ennemi causèrent cette nuit. Il faudrait citer presque toutes les rues de la ville et dans certaines rues presque toutes les maisons. Les obus arrivaient de tous les côtés et tombaient sur les églises, sur la Cathédrale, sur les ambulances, sur les hôpitaux» selon un strasbourgeois de l’époque. Le reste sur :: https://www.kuriocity.fr/strasbourg-1870-ep-2-le-terrible-bombardement-du-23-aout/ le...

17 aout 1870

ALLIS CHALMERS
17 aout 1870
17 aout 1870

L'armée dite de Châlons est une unité militaire française qui combattit durant la guerre franco-prussienne de 1870. Mise sur pied au camp de Châlons le 17 août 1870 à partir d'éléments de l'armée du Rhin dont elle est issue, elle sera engagée dans les combats sanglants de Beaumont et Sedan et disparaitra lors de la capitulation du 2 septembre 1870. Commandant de l'armée, le maréchal de Mac Mahon Création de l'unité À la suite de la succession d'aventures malheureuses début août de l'armée du Rhin à Wissembourg, Frœschwiller-Wœrth et Forbach, l'impératrice Eugénie, nommée régente en l'absence de...

1 2 > >>