Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le fonds de la Cuve - 1870 Guerre franco-prussienne ou guerre de 1870 , oppose, du 19 juillet 1870 au 29 janvier 1871 , la France et les États allemands coalisés sous l’égide de la Prusse . Livres . Maquettes et dioramas . Sorties diverses . Photos

uniformes

Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -

ALLIS CHALMERS
 Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -
Diorama ""Combat dans le cimetière de Saint Privat"" au 1/35 - Figurines ICM -

Bonjour a toutes et tous . Je partage avec vous la peinture des figurines et le montage du diorama . Celui-ci m as été inspiré par le tableau d'Alphonse De NEUVILLE Peinture Humbrol pour les uniformes et Army Painter , Model Color pour les chairs Photos sur place

CRULAI en 1870

ALLIS CHALMERS
CRULAI en 1870
CRULAI en 1870

Bonjour a toutes et tous Un petit de pub pour les livres de Monsieur Patrick DAUVIN Il y a 150 ans les Prussiens étaient dans l'Orne…la guerre oubliée! Si vous souhaitez mieux connaître cet épisode de notre histoire locale trois brochures vous attendent à l'épicerie VIVECO de Crulai: - Crulay la guerre de 1870 "l'année terrible". - Les Francs-Tireurs de l'Iton (et de L'Aigle) - Carnet de route du Mobile de l'Orne Foulon Paul Eugène.

31 aout 1870

ALLIS CHALMERS
31 aout 1870
31 aout 1870

Tableau, au musée de la dernière cartouche présentant les combats devant la maison. La maison de droite a été repeinte plus tard et se trouve plus loin sur la même rue. La bataille de Bazeilles (ou combats de Bazeilles) a lieu du 31 août 1870 au 1er septembre 1870, dans le cadre plus général de la bataille de Sedan, pendant la guerre franco-prussienne. Cet épisode, vu comme héroïque, a inspiré, entre autres, le plus célèbre tableau patriotique d'Alphonse de Neuville, intitulé Les Dernières Cartouches (1873). Quelques photos de mes visites a ce musée : Ossuaire de Bazeilles

30 aout 1870

ALLIS CHALMERS
30 aout 1870
30 aout 1870

30 août 1870 - Bataille de Beaumont Le mardi 30 août 1870, la bataille de Beaumont (également appelé surprise de Beaumont ou encore bataille de Beaumont-Mouzon) oppose le 5e corps d'armée français du général de Failly, à l'armée de la Meuse du Prince royal de saxe (IVe corps d'armée Prussien et XIIe corps d'armée Saxon). Les Français, surpris dans leur campement Vers 7h00, le maréchal Mac-Mahon traverse Beaumont-en-Argonne, donne l'ordre à de Failly de marcher sur Mouzon pour y franchir la Meuse sous la protection du 12e corps. Mais les troupes sont épuisées et sans ravitaillement depuis trois...

29 aout 1870

ALLIS CHALMERS
29 aout 1870
29 aout 1870

L'entrée de l'armée française dans les Ardennes et la " surprise de Beaumont " Le 19 juillet 1870, la France, sur laquelle Napoléon III règne depuis 1852, déclare la guerre à la Prusse. L’armée française est constituée de l’armée de Lorraine, forte de 170 000 hommes et dirigée par le maréchal Bazaine, et de l’armée d’Alsace, composée de 70 000 soldats et commandée par le maréchal de Mac Mahon. Après une série de défaites dans l’est de la France, l’armée de Lorraine se retrouve encerclée à Metz et l’armée d’Alsace, poursuivie par l’armée du prince de Prusse, se replie sur Paris et se dirige vers...

23 aout 1870

ALLIS CHALMERS
23 aout 1870
23 aout 1870

STRASBOURG SOUS LES BOMBES Le 23 août au soir, après une dernière sommation de reddition de la ville, Von Werder ordonne le pilonnage massif de la ville par ses 28 batteries d’artillerie. « Il n’est pas possible de raconter les désastres que les innombrables projectiles lancés par l’ennemi causèrent cette nuit. Il faudrait citer presque toutes les rues de la ville et dans certaines rues presque toutes les maisons. Les obus arrivaient de tous les côtés et tombaient sur les églises, sur la Cathédrale, sur les ambulances, sur les hôpitaux» selon un strasbourgeois de l’époque. Le reste sur :: https://www.kuriocity.fr/strasbourg-1870-ep-2-le-terrible-bombardement-du-23-aout/ le...

18 aout 1870

ALLIS CHALMERS
18 aout 1870
18 aout 1870

La bataille de Saint-Privat ou, plus rarement, bataille d'Amanvillers — appellations françaises — ou bataille de Gravelotte — appellation allemande — s'est déroulée le 18 août 1870 lors de la guerre franco-prussienne, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Metz. Les historiens emploient généralement la double appellation : bataille de Gravelotte/Saint-Privat. SAINT-PRIVAT-LA-MONTAGNE. Commune du département français de la Moselle. Bataille entre Français et Allemands le 18 août 1870, près de Metz. Les Ière et IIe armées prussiennes vainquirent l’armée du maréchal François-Achille Bazaine qui...

1 2 3 4 > >>